Products, help and information

myMap

myMap vous permet de chosir des variables météo spécifiques: une période de prévision et une altitude. Puis vous pouvez zoomer et choisir une zone souhaitée, finalement vous pouvez télécharger ces cartes pour un usage ultérieur. myMAP a été créeé en se concentrant sur l'aviation et ainsi les variables suivants sont disponibles: le vent, le courant ascendant convectif, le lifted index, la température et la précipitation. Nos nouvelles cartes météo, avec leurs fonctionnalités, remplacent myMAP qui va être retirée très bientôt.

Ces nouvelles cartes incluent toutes les cartes disponibles avec la fonctioannlité de myMAP en proposant des avantages significatifs:

  • un ensemble complet des variables météo
  • un grand nombre de niveaux d'altitude
  • des longues périodes de prévision
  • choix entre des modèles météorologiques différents
  • localisation actuelle marquée par une croix bleue
  • plus de fonctionnalités et d'autres améliorations :
    • un zoom rapide et un pivotement en ayant plusieurs niveaux de zoom
    • ajouter des animations du vent aux autres cartes
    • ajouter et retirer des grilles de longitude et de latitude
    • Activer ou désactiver les contours de pression au niveau de la mer
    • Optimisé pour une résolution d'écran élevée
    • Optimisé pour une utilisation sur les appareils mobiles (navigation plus facile, meilleur affichage)
    • Bouton de capture d'écran pour un téléchargement rapide
    • Bouton pour partager des pages sur les réseaux sociaux

Des unités peuvent être changées en haut de l'échelle de couleur à gauche. Un clic sur l'étiquette de l'unité actuelle ouvre une liste déroulante qui montre les unités alternatives à choisir.

Il y a une chronologie en bas et le fuseau horaire est automatiquement ajusté à l'emplacement sélectionné. Dans le coin inférieur droit, vous avez la possibilité de choisir entre des modèles météorologiques différents. Si le modèle météorologique n'est pas sélectionné manuellement, le modèle le plus approprié pour la variable actuelle et la section de carte sont automatiquement choisis. Toutes les fonctions peuvent être utilisées sur les smartphones ce qui permet une utilisation optimale sur l'écran et simplifie la navigation dans et entre les cartes.

L'animation du vent montre comment les vallées affectent la circulation de l'air

Le vent

Changez l'unité en cliquant en haut de l'échelle de couleurs

Le vent de myMap montre les mouvements du vent à différentes altitudes pour le lieu choisi. L'animation du vent montre le flux d'air dynamiquement en indiquant la température d'air de telle sorte que le mouvement et la couleur ensemble peuvent indiquer des fronts. Des cartes du vent démontrent la vitesse, la direction et la rafale du vent. Les unités de vitesse du vent peuvent être modifiées en cliquant sur l'étiquette de l'unité en haut de la barre de couleur à gauche (voir l'image ci-dessous).

Changer l'unité en cliquant sur la partie supérieure de l'échelle de couleurs.

Différentes hauteurs ou altitudes pour l'animation de la vitesse, de la direction et du vent peuvent être choisies dans le menu de droite.

myMap wind surface - Basel

Vent à 10 mètres

myMap wind 600 mb - Basel

Vent sur un niveau de 600 mb

myMap wind 300mb - Basel

Vent au niveau 300 mb

Le courant ascendant convectif

myMap convective updrafts - Basel

Courant ascendant convectif au-dessus des Alpes

La carte "courant ascendant convectif" montre la vitesse verticale moyenne de l'atmosphère se déplaçant vers le haut (en m/s) et indique ainsi l'activité thermique. La vitesse élevée du courant ascendant par convection combinée à l'humidité est une indication pour des orages potentiels. Les valeurs du courant ascendant convectif représentent une moyenne des thermiques individuels pour la zone d'une cellule de la grille. Ils ne reflètent ni les courants ascendants maximaux potentiels ni les vents géostrophiques verticaux.

Lifted index

myMap lifted index - Basel

Carte de l'index levé

Le lifted index (indice de soulèvement) est un indicateur du développement d'orages qui indique la stabilité de l'atmosphère. Il décrit la différence entre la température de l'air dans un volume d'air léger et la température observée dans un milieu environnant à une hauteur de 500 mb (hPa).

L'indice se situe entre ‹-6 et ›6. Plus l'indice est élevé, plus l'air est stable et plus sa flottabilité est négative. Plus l'indice est bas, plus l'air est instable et plus sa flottabilité est positive. Un IS de 0 représente une atmosphère neutre. Un IS bas combiné avec une valeur d'humidité relative plus élevée (HR) indique que la troposphère arrive à saturation et devient instable. Un "mécanisme déclencheur" tel qu'un front produira un orage basé d'une couche limite et de pluies torrentielles dans cet environnement d'RH élevée et de IS bas. L'IS n'est pas très utile en hiver, du fait que la CLP (couche limite planétaire*) tend à être sèche (points de rosée bas) et froide (stable). Cependant, en été ou dans un lieu plus chaud des moyennes latitudes, elle serait utile pour prédire des cyclones.

Un IS neutre ou même stable n'exclut pas la possibilité de précipitations: lorsque le forçage dynamique se produit sans forçage thermodynamique ou s'il y a un soulèvement isentropique (quand l'air chaud est soulevé au-dessus de l'air froid tel que dans un front chaud) la troposphère peut alors produire des précipitations.

*la couche limite planétaire sépare la partie la plus basse de la troposphère (où la surface influence directement le flux d'air) du reste et peut aller jusqu'à 2 km de hauteur selon la forme du terrain et le moment de la journée.

La température

myMap temperature surface - Basel

Température à 2 mètres de hauteur

La température peut être affichée aux différentes hauteurs selon la sélection dans le menu. La température de l'air est affichée en ° C par défaut, mais vous avez la possibilité de changer l'unité sur le côté gauche en cliquant sur l'étiquette de l'unité en haut de l'échelle de couleurs. Pour prendre en charge une échelle de couleur globale pour les températures, les températures extrêmes ne sont pas différenciées graphiquement parce que les zones où elles existent sont généralement peu peuplées et que les gradients de température dans ces zones sont souvent faibles.