Le brouillard

Brouillard dans la vallée de la Forêt Noire

Brouillard dans la vallée de la Forêt Noire

Le brouillard décrit la visibilité à l'intérieur d'un nuage qui est en contact ou presque en contact avec le sol. Ce genre de nuage est formé grâce à la condensation d'un air sursaturé de vapeur, ce qui arrive habituellement quand la température de l'air baisse et quand il n'y a pas ou vachement peu de vent. Une visibilité inférieure à 1 km signifie que c'est du brouillard et une visibilité supérieure à 1 km est considérée comme une brume.

Origine et classification

Le brouillard peut se former de différentes manières. Une distinction est faite en termes de développement entre brouillard de rayonnement, d'advection, d'évaporation, d'ascendance et le brouillard mixte, qui sont les principaux brouillards. Il arrive que ces différentes formes apparaissent de manière combinée.

Arbres dans le brouillard

Arbres dans le brouillard

Brouillard de rayonnement

Le brouillard de rayonnement se produit quand l'air est si refroidit que l'humidité relative atteint 100%, c'est-à-dire le point de saturation. Il se forme généralement durant la nuit à cause du rayonnement infrarouge émis par la surface de la Terre et le refroidissement associé de la couche d'air basse. Il se dissout très rapidement la plupart des matins grâce au réchauffement du sol.

Brouillard d'advection

Le brouillard d'advection se produit lorsque de l'air chaud passe au-dessus des couches d'air plus froide et se refroidit. Celui-ci apparaît généralement en tant que brouillard épais lors d'une inversion. Cela signifie qu'une couche d'air chaud a glissé au-dessus d'une couche d'air plus froid, ce qui ne se passe normalement pas. Une épaisse couverture de brouillard est ainsi créée entre les deux différentes couches d'air. Le brouillard d'advection est la forme de brouillard qui dure le plus longtemps; il peut persister pendant plusieurs jours, voire semaines selon les circonstances.

Brouillard d'évaporation

Fumée de mer au-dessus du lac

Fumée de mer au-dessus du lac

Le brouillard d'évaporation se forme lorsque l'humidité relative est augmentée par l'évaporation du sol, des plantes ou des surfaces d'eau alors que la température de l'air reste constante.
Il se forme donc au-dessus de surfaces très humides et chaudes et de manière prédominante au-dessus des étendues d'eau qui sont relativement chaude par rapport à la température de l'air. Dans ce cas, le brouillard d'évaporation est aussi "fumée de mer".

Le brouillard de précipitations et le "brouillard de dégel" sont des cas spéciaux du brouillard d'évaporation. Le brouillard de dégel apparaît lorsque de l'air modérément chaud passe au-dessus d'un sol gelé ou enneigé, chauffe la couche de surface et augmente l'évaporation. L'humidité évaporée peut partiellement se condenser à nouveau.
Le brouillard de précipitations est formé lorsque des gouttelettes de pluie tombent à travers des couches d'air plus chaudes et, de ce fait, s'évaporent.

Brouillard d'ascendance ou orographique

Reste de brouillard orographique

Reste de brouillard orographique

Le brouillard d'ascendance ou orographique, aussi appelé brume de montagne suit plus ou moins le même principe que les brouillards de rayonnement et d'advection. L'air refroidit prend plus de place dû à la diminution de la pression de l'air si, par écoulement de vent, des masses d'air passent par-dessus une montagne. Le brouillard est visible sous la forme d'un nuage autour du sommet de la montagne.

Brouillard mixte

Arc blanc (fog bow) dans la lumière du Soleil.

Arc blanc (fog bow) dans la lumière du Soleil.

Avec du brouillard mixte, il y simultanément un refroidissement et une augmentation de l'humidité de l'air. Ceci se produit dans un turbulent mélange d'air chaud, humide et froid. La différenciation avec d'autres formes de brouillard n'est pas aisée, étant donné que le processus de mélange joue quasiment tout le temps un rôle dans la formation du brouillard.

Cas spécial: Le brouillard givrant

Brouillard givrant voilant Montréal depuis le Parc Jean-Drapeau au-dessus du fleuve Saint-Laurent. Source: John Kenney, THE GAZETTE

Le brouillard givrant n'est pas du brouillard au sens stricte, vu qu'il ne se forme pas par un processus de condensation. La vapeur d'eau contenue dans l'air passe directement de l'état gazeux à l'état solide, sans se condenser auparavant.
Ce type de brouillard se produit uniquement lorsqu'il fait extrêmement froid. Contrairement au brouillard "courant", il n'y pas de gouttelettes d'eau dans le brouillard mais des cristaux de glace en suspension dans l'air. C'est pourquoi le brouillard givrant n'est pas officiellement défini en tant que type de brouillard.

Prévisions

La prévision du brouillard pour un lieu particulier est difficile à faire, car le brouillard se produit souvent très localement. De plus, la formation du brouillard dépend de plus facteurs différents et la probabilité de formation de brouillard ne peut donc être calculée qu'avec beaucoup d'investissement et une précision limitée.

Rédaction: Linus Uhl, 2012.