La forêt tropicale amazonienne

Carte de la forêt tropicale amazonienne

Carte de la forêt tropicale amazonienne (en rouge)
Source: Wikipedia.org

Caractéristiques

  • Emplacement
    • des deux côtés de l'équateur, principalement jusqu'à 10° latitude
  • Précipitations min.
    • 1800 - 2000 mm (9,5 - 12 mois humides)
  • Sols
    • Sols les plus pauvres en nutriments du monde

La forêt tropicale amazonienne souffre de rareté en nutriments – malgré une croissance somptueuse et une décomposition rapide. D'où cela vient-il alors?
Dans les tropiques, les précipitations et températures ont été élevées pendant des millions d'années. De ce fait, les sols ont subis une décomposition plus rapide des minéraux (accélération des processus chimiques à plus haute température) et une infiltration des nutriments (par fortes précipitations). Les sols sont donc de manière prédominante pauvres en nutriments.
Les nutriments, qui sont utilisés pour la croissance des plant, sont pour une bonne partie contenus dans les plantes de la forêt amazonienne. À cause des températures élevées, les processus de croissance et de décomposition sont accélérés. Si des parties de plantes meurent (une branche se casse, des feuilles tombent, des racines se brisent), ces nutriments sont rapidement assimilés par d'autre plantes. Ce cycle garde les nutriments "à la maison" dans la forêt amazonienne et les "protège" du lessivage.
Des problèmes apparaissent si ce cycle est interrompu. Ceci peut se produire à cause de l'intervention humaine, en rasant le terrain pour avoir du bois ou pour la production de nourriture, ou à cause des revendications territoriales dans la forêt amazonienne. La destruction de la couverture du sol est plus dangereuse que la disparition de plantes individuelles: c'est le "filtre" manquant, qui assimile rapidement à nouveau les nutriments avec ses racines. Jusqu'à ce que ces plantes "filtres" se régénèrent les nutriments peuvent déjà se faire lessiver jusque dans les lacs, rivières et mers par les pluies torrentielles – des endroits inaccessibles pour les plantes.
Ceci peut se produire suite à la déforestation. Le bois est un bien de valeur et, de ce fait, l'export de bois tropical peut être un business profitable. Les nutriments contenus dans les arbres manquent désormais à la forêt amazonienne.
Le second problème, encore plus grand, est la taille et le feu. Le nombre croissant d'habitants des pays tropicaux oblige l'utilisation des terres de la forêt amazonienne pour faire pousser leur nourriture. Les surfaces sont partiellement déforestées par le feu. Étant donné que les sols contiennent aussi peu de nutriments, et étant donné que les nutriments sont plus rapidement lessivés quand la couverture végétale est fine, les sols deviennent inutilisables pour les cultures après quelques années. Les habitants se déplacent ensuite plus loin. Afin de se nourrir, ils déforestent de nouvelles surfaces.
la forêt amazonienne cause la perte d'une part importante des nutriments qui étaient présents dans les plantes, ainsi que de l’habilité à protéger les nutriments libérés avec les racines d'un rapide lessivage. Ainsi, une perte rapide de la fertilité du sol est causée, ce qui rend les sols quasiment infertiles après une dizaine d'années d'une telle gestion. Sur de tels sols, les plantes ont de plus en plus de peine à croître. Une formation graduelle de savanes ou même de déserts peut se produire.

L'Amazonie

Exemple: Manaus – la capitale de l'état d'Amazonas (Amazonie)
The image “Météogramme live - Manaus (-3.11°N / -60.03°E)” is not available at the moment

Météogramme live - Manaus (-3.11°N / -60.03°E)

À cause de la proximité à l'équateur (3° Sud latitude), le cours des saisons n'a qu'un faible effet sur la durée des jours. De ce fait, au lieu d'avoir quatre saisons, il n'y a que la saison sèche et la saison des pluies. C'est donc un climat tropical humide qui opère ici et tout au long de l'année il fait chaud et l'air est très humide. Durant la saison des pluies de décembre à mai, de fortes averses se produisent quasiment quotidiennement. La quantité de précipitations par année atteint plus de 2000 mm, ce qui correspond au double, voire au triple, de la valeur atteinte en Allemagne. Pendant la nuit, l'humidité de l'air atteint au moins 95% et est aussi souvent élevée durant la journée, telle que la température de l'air est perçue par les personnes comme encore plus chaude qu'elle ne l'est en réalité. Les températures moyennes mensuelles d'une année varient seulement entre 26 et 28°C. Les températures maximales se situent principalement entre 30 et 40°C, alors que les températures nocturnes varient entre 20 et 30°C.