Products, help and information

CoronaVirus – Études

Objectives

Cette page présente les résultats d'études sur la relation entre le CoronaVirus pandémique COVID-19 et des variables météorologiques principales. L'objectif est de fournir à la communauté scientifique et au public des informations rapides et compréhensibles sur les aspects météorologiques de cet agent pathogène, et de contribuer aux efforts des secours dans le monde entier.

Contenu

Nous commençons cette page par une étude sur "l'influence de la météo sur les infections au Corona-Virus", une analyse des infections qui a été faite dans 21 pays en fonction de la météo (avec 6 variables) et sur une période allant du 1er Janvier au 18 mars 2020. Les objectifs sont de:

  1. déterminer les corrélations possibles entre les nouvelles infections (COVID-19) par le Corona-Virus (SRAS-CoV-2) en relation aux 6 principales variables (paramètres) météorologiques.
  2. contribuer à l'estimation du risque d'infections COVID-19 au cours de la prochaine saison estivale dans l'hémisphère Nord et dans des pays avec du climat chaud.
  3. tester la méthodologie de combinaison des données publiques sur les infections COVID-19 avec les données historiques des simulations météorologiques.
  4. contribuer à l'approfondissement des connaissances sur les infections COVID-19 de manière rapide.

L'étude (en anglais) peut être téléchargée ici:

meteoblue Study Corona-weather 20200320v102.pdf (906,91 kB)

COVID-19 detections X daily air temperature 7 days before detection in 7 countries from 20200101 to 20200318

COVID-19 detection growth in relation to daily air temperature 7 days before detection in 11 countries from 20200101 to 20200318

Autrs observations

Des données récentes suggèrent une influence de l'humidité relative de l'air sur la transmission du virus. Ceci est soutenu par une série d'observations indépendantes:

  1. Une forte intensité de transmission se produit dans des endroits avec une humidité de l'air (très) élevée (discothèques, abbatoires, etc.),
  2. Les pays tropicaux à climat humide sont plus touchés par COVID-19 que les pays à climat sec.
  3. Les taux de transmission étaient plus élevés dans les mois avec une humidité relative plus élevée (mois d'hiver) que dans une humidité inférieure (mois d'été).

Il y a plein d'évidence que la transmission dépend d'un très grand nombre de facteurs et est fortement influencée par le comportement des personnes. La météorologie ne joue qu'un rôle mineur, car la plupart des personnes affectées passent la majorité de leur temps à l'intérieur, les soustrayant à l'influence directe des facteurs météorologique .

Nous coopérons avec plusieurs institutions et fournissons des données météorologiques pour une meilleure compréhension de ces facteurs.

L'humidité relative de l'air réelle et prévue peut être directement étudiée sur la page d'accueil de notre site Web pour votre lieu sélectionné, ainsi que pour l'ensemble de votre région, en utilisant nos nouvelles cartes météorologiques.

Feedback

Nous continuerons à travailler sur le sujet, et vous remercions pour vos suggestions et vos réaction.