Products, help and information

Tendances mondiales de la prévisibilité

La section suivante présente un résumé d'une étude sur les tendances mondiales de la prévisibilité. Cette étude a été menée par meteoblue pour donner un aperçu de la capacité des modèles météorologiques à simuler la température locale et la vitesse du vent. La définition de la prévisibilité permet aux utilisateurs d'estimer à l'avance la précision d'une simulation météorologique pour un lieu ou une région donnée.

Prévisibilité combinée de la température, le vent et le point de rosé

  • Indice de prévisibilité multivarié dérivé, à l'aide de la prévision MOS (statistiques de sortie du modèle), qui corrige les biais et autres effets locaux.
  • Les erreurs horaires absolues des simulations MOS pour la température, la vitesse du vent et le point de rosée sont mises à l'échelle linéairement entre 0-1.
  • Erreurs absolues pour la température, la vitesse du vent et la température du point de rosée qui sont considérées avec le même poids : Les limites d'échelle de chaque variable sont fixées de telle sorte que les 10 % ayant la plus grande erreur et les 10 % ayant la plus petite erreur ont une valeur d'indice de 0 et 1, respectivement.

L'indice de prévisibilité donne un bon aperçu de la capacité des modèles numériques à prédire les variables météorologiques (indépendamment des effets locaux).

La prévisibilité (qualité attendue de la simulation) est très variable à travers le monde.

  • Le Royaume-Uni, le nord de la France, l'Allemagne et les tropiques sont les plus faciles à prévoir !
  • Le climat continental est plus difficile à prévoir que le climat maritime (température).
  • La prévisibilité de la vitesse du vent est la plus faible sur les côtes.
  • Les précipitations n'ont pas été analysées (dans cette étude) : mais c'est sous les Tropiques que c'est le plus difficile.

L'indice de prévisibilité permet une différenciation claire entre les régions.

  • Des indices régionaux peuvent être assignés pour définir la précision attendue de la simulation.

Recommandations

NMMb peut être utilisé pour générer des simulations météorologiques de haute précision avec une précision légèrement supérieure à celle des modèles globaux (GFS) existants, et offre en outre une résolution horaire globale, pour mieux définir des phénomènes tels que la prévisibilité.

Le concept de prévisibilité peut être utilisé dans les modèles économiques pour calculer les probabilités régionales de précision des prévisions. Les applications sont possibles pour

  • Prévisions : réglage des seuils d'alerte (par ex. probabilité de prédiction du gel) ;
  • Historique et archives : calcul de l'impact économique des mesures basées sur les conditions météorologiques (p. ex. fréquence d'occurrence de certaines températures, vitesse du vent, etc.).

Les simulations globales horaires NMMb sont maintenant disponibles de 1994 à 2014, et peuvent être utilisées pour reproduire les conditions météorologiques dans n'importe quelle partie du monde avec une précision connue.