Products, help and information

Modèles tiers

meteoblue utilise non seulement ses propres modèles météo, mais également divers modèles de fournisseurs tiers (qui sont généralement des services météorologiques nationaux). Les modèles sont combinés - en appliquant des techniques modernes d’apprentissage automatique - à une prévision multimodèles qui atteint une précision bien supérieure à celle de tous les modèles. meteoblue a accès et distribue les modèles tiers suivants:

Domaines tiers:

Modèle Région Résolution Source
GFS22 Global 22 km 180 h (@ 3 h) NOAA NCEP
GFS40 Global 40 km 180 h (@ 3 h) NOAA NCEP
GFSENS05 Global 40 km 384 h (@ 6 h) NOAA NCEP
NAM5 Amérique du Nord 5 km 48 h NOAA NCEP
NAM12 Amérique du Nord 12 km 84 h (@ 3 h) NOAA NCEP
ICON7 Europe 7 km 120 h (@ 3 h) Deutscher Wetterdienst
ICON13 Global 13 km 180 h Deutscher Wetterdienst
COSMO2 Allemagne 2.5 km 27 h Deutscher Wetterdienst
GEM15 Global 15 km 168 h (@ 3 h) Environment Canada
AROME2 France 2 km 36 h METEO FRANCE
ARPEGE11 Europe 11 km 96 h METEO FRANCE
ARPEGE40 Global 40 km 96 h (@ 3 h) METEO FRANCE
HIRLAM11 Europe 11 km 48 h KNMI

Modèle DWD (ICON13, ICON7, COSMO2)

meteoblue propose trois modèles différents du service météorologique allemand (DWD): COSMO2 (couvrant l'Allemagne avec une résolution de 2 km), ICON7 (couvrant l'Europe avec une résolution de 7 km) et ICON13 (couvrant le monde entier avec une résolution de 13 km).

COSMO2

Le modèle COSMO2 est un modèle pour l’Allemagne avec une très haute résolution de 2 km. Plus d'informations peuvent être trouvées sous les liens suivants:

http://www.cosmo-model.org/

https://www.dwd.de/DE/leistungen/nwv_cosmo_de_modelldokumentation/nwv_cosmo_de_modelldokumentation.html

ICON

Les modèles ICON7 couvrent l’Europe sur 7 km. ICON13 est actuellement le modèle global avec la plus haute résolution accessible par meteoblue. Ainsi, il est souvent utilisé pour nos multimodèles. Une spécification détaillée de ICON13 peut être vue dans le tableau ci-dessous:

Champ Métadonnées
Titre Modèle non hydrostatique icosaédrique
Titre court ICON13
Version 1
Thème météo, prévisions, modèle, global
Période de temps 2017 à aujourd'hui
Fréquence journalière
Décalage de mise à jour < 24 h
Résolution temporelle horaire
Type spatiale Irrégulier, treillis triangulaire non structuré à base icosaédrique
Extension spatiale Global
Résolution spatiale 13 km, chaque point représente une aire triangulaire de 173 km2
Système de coordonnées WGS-84
Modèle terrien WGS-84
Système de référence spatial
Éditeur DWD (“Deutscher Wetterdienst”, Service météo allemand)
Publié pour la première fois 2017
Date obsolète -
Description Les variables pronostiques les plus importantes d’ICON sont la densité de l’air et la température potentielle virtuelle (qui permet de diagnostiquer la pression), la vitesse du vent horizontal et vertical, l’humidité, la nébulosité, la glace, la pluie et la neige. Ces variables sont calculées pour toutes les cellules de la grille sur 90 niveaux de modèle suivant le terrain, allant de la surface à une hauteur de 75 km, pour un total d’environ 265 millions de points de la grille. Au sol, des équations pronostiques supplémentaires sont résolues pour la température et la teneur en eau du sol, pour 7 niveaux de sol. Si de la couverture neigeuse est présente, l'équivalent en eau de la neige et la densité de la neige sont également prévus. La température de la surface de la mer sur des surfaces océaniques libres de glace est analysée une fois par jour à partir d'observations et est maintenue constante pendant la prévision ICON. Pour les parties des océans recouvertes de glace, la fraction de glace de mer est analysée une fois par jour à partir d'observations, alors que l'épaisseur de la glace et la température de la surface de la glace sont prédites à l'aide d'un simple modèle de glace de mer. Outre les processus de transport horizontaux et verticaux (appelés processus adiabatiques) dans l'atmosphère, les processus diabatiques tels que le rayonnement, la turbulence, la formation de nuages et les précipitations jouent un rôle majeur dans la prévision numérique du temps. Décrire ces processus se déroulant à des échelles horizontales bien plus petites que la taille du maillage du modèle relève de la paramétrisation physique.
Spécification détaillée https://www.dwd.de/DE/leistungen/nwv_icon_modelldokumentation/nwv_icon_modelldokumentation.html?nn=346840
URL de la page d'accueil https://www.dwd.de/EN/research/weatherforecasting/num_modelling/01_num_weather_prediction_modells/icon_description.html
Classification de sécurité publique
Niveau d'accès

données ouvertes - peuvent être réutilisées sans aucune restriction, à condition que la référence de la source soit indiquée, conformément à l’ordonnance GeoNutzV (Ordonnance fixant les conditions d’utilisation pour la Fourniture de données géographiques de la fédération). Concernant la mise en page des références de source, le DWD demande le respect des directives suivantes (cf. § 7 de la loi DWD et § 3 de l’ordonnance GeoNutzV):

L'obligation d'indiquer les références sources jointes s'applique à toutes les données spatiales et autres services du DWD utilisés sans modification. Les références de source doivent également être indiquées même si des extraits ou des extraits sont utilisés ou si le format des données a été modifié. L'affichage du logo DWD doit être considéré comme satisfaisant l'exigence de référence de sources au sens de l'ordonnance GeoNutzV.

En cas d'altération de traitement, de nouvelle conception ou autre adaptation plus avancée, DWD s'attend au moins à être mentionné dans une liste de références centrale ou dans une empreinte.

L’indication de modification selon l’ordonnance de GeoNutzV peut se lire comme suit: "Base de données: Deutscher Wetterdienst, données quadrillées reproduites graphiquement"; "Base de données: Deutscher Wetterdienst, moyenne sur des valeurs individuelles" ou "Base de données: Deutscher Wetterdienst, éléments propres ajoutés".

Si un service fourni par le DWD est utilisé d'une manière non conforme à son but initial, les références sources ci-jointes doivent être supprimées. Cela vaut en particulier pour les avertissements météorologiques pour lesquels il n’ya aucune garantie qu’ils soient livrés à tous les utilisateurs à tout moment, de manière complète et sans retard.

License http://www.geodatenzentrum.de/docpdf/geonutzv_eng.pdf

Autres modèles tiers

Il existe d'autres modèles météorologiques tiers qui offrent des données à haute résolution pour une région précise ou une autre solution de rechange mondiale. Dans ce qui suit, leur description est brève, car elle est répétitive ou d'importance mineure.

Modèles NOAA (NAM5, NAM12, GFS22, GFS40)

NAM est un modèle haute résolution pour l’Amérique du Nord d’une résolution de 5 km (NAM5) et de 12 km (NAM12). Il est géré par la NOAA et utilise donc les mêmes algorithmes que les domaines de modèle NEMS de meteoblue. Lorsque vous avez besoin de données de haute résolution pour l’Amérique du Nord, cela devrait être votre premier choix.

GFS est le système de prévision global du service météorologique américain NOAA. Il couvre le monde entier avec une résolution de 22 km (GFS22) et 40 km (GFS40).

Météo-France models (MFFR, MFEU, MFGLOBAL)

MF est l'abréviation de Météo-France, le service météorologique national français. Ils utilisent le modèle ARPEGE pour le monde entier avec une résolution de 40 km (ARPEGE40 = MFGLOBAL) et pour le continent européen avec une résolution de 11 km (ARPEGE11 = MFEU). De plus, Météo-France fournit un modèle haute résolution avec un maillage de 2 km pour la France (AROME2 = MFFR). Plus d'informations sur les modèles ARPEGE sur le site de Météo-France :

http://www.meteofrance.fr/prevoir-le-temps/la-prevision-du-temps/les-modeles-de-prevision-de-meteo-france

Modèle KNMI (HIREU)

HIREU est l'abréviation du modèle HIRLAM, qui couvre l'Europe avec une résolution de 12 km et est fourni par le service météorologique national néerlandais KNMI.

Modèle d'Environnement Canada (GEM)

GEM est un modèle mondial géré par le Service météorologique national du Canada avec une résolution de 25 km.